LE LIEU

Chapelle de la Trinité“Perle baroque de l’Architecture”

Réplique d’une chapelle Vaticane, la Chapelle de la Trinité est une Chapelle Baroque du XVIIème siècle.

Haut lieu de l’Histoire de la ville de Lyon, elle est la « perle baroque » de son architecture. Depuis sa consécration en 1622 par Saint-François de Sales, à l’élection ici même du 1er Consul Napoléon Bonaparte à la Présidence de la République italienne en 1802, la Chapelle a été le théâtre de l’histoire de Lyon.

Les Arts y ont leurs lettres de noblesse. Citons les architectes, peintres ou sculpteurs qui ont laissé s’exprimer leur génie : Martellange, Delamonce,Thomas Blanchet, Horace le Blanc, Magnan et récemment Pierre David dont on peut admirer 4 tableaux installés dans les retables en juin 2007, grâce à une commande de la ville de Lyon.

Dès l’origine, la musique fût un Art majeur pratiqué dans ce lieu par les plus illustres compositeurs du Royaume. Sous ces voûtes ont résonné les Grands Motets de Campra, Mondoville, Estienne et Rameau. C’est ainsi que 64 Saisons musicales ont consacré au XVIIIème siècle la Chapelle comme le Concert Spirituel lyonnais.

Il était donc légitime que ce Temple de la musique baroque redevienne le cœur d’une riche programmation musicale. La Chapelle propose tout au long de l’année une véritable saison de concerts de musique baroque (cliquez ici pour plus d’informations).

La Chapelle est également au centre d’une intense vie sociale et culturelle qui voit se succéder visites patrimoniales, défilés de haute couture, séminaires, actions caritatives et manifestations s’inscrivant dans le rayonnement international de Lyon.

C’est ainsi que chaque année plus de 30 000 personnes sont accueillies dans ce lieu qui déjà au XVIIIème siècle était choisi pour des manifestations officielles « en raison de sa grandeur et sa somptuosité ».

La Chapelle de la Trinité est un haut lieu de l’Histoire de la ville de Lyon et la “perle baroque” de son architecture. Depuis sa création en 1622 par Saint-François de Sales, à l’élection ici même du 1er Consul Napoléon Bonaparte à la Présidence de la République italienne en 1802, la Chapelle a été le théâtre de l’histoire de Lyon.

Descriptif :

Architectes :
Etienne Martellange et Jean Ferdinant Delamonce, père et fils

Décoration :
Murs habillés de marbre de carrare et de pilastres toscans.
16 magnifiques lustres viennent éclairer la nef.
Une voûte recouverte de fresques en trompe l’oeil. Présence des quatre Saints Jésuites scupltés en marbre de carrare dans l’avant chœur.

Peinture de la voute :
Programme iconographique construit autour de la représentation des vertus : cardinales, intellectuelles et théologales.

Grandes dates :
1617-1622 : Edification de la Chapelle
1650 : Peinture de la voûte trompe l’oeil
1700-1740 : Décor de la Chapelle
1802 : Proclamation par Napoléon de la première République Italienne
1990-2002 : Restauration de la Chapelle